Kerviel, je suis une légende

Publié le par GameTheory



iamlegend.jpg    D'aucuns le voyaient agent secret à la solde des Russes. D'autres bouc émissaire d'une crise des subprimes qui ne disait pas son nom. Les derniers éléments de l'enquête dévoilés à l'instant sur le site de l'Obs montrent Jérôme Kerviel sous son vrai jour : un pauvre type qui a pété un boulon. Un trentenaire frustré en quête de reconnaissance qui veut régler ses comptes avec des traders qui le snobent. Un Rastignac de bac à sable qui transgresse l'interdit et s'enflamme de sa propre audace.

    Il est loin le rebelle romantique, le redresseur de torts financiers glorifié sur ce blog. Le Robin était en bois, le trader n'était pas fou, juste affolé. Plus que romanesque, Kerviel apparaît désormais humain, terriblement humain. Confiant ses doutes en langage SMS à son complice présumé, Moussa Batir, un trader d'une filiale de la Société Générale, sur le fil interne de discussion de la banque, comme le dévoile Airy Routier, deux jours après avoir balancé le SMS de Sarko à Cécila. Extraits choisis, le reste est sur le site de l'Obs.

  

    Le 13 décembre 2007, Kerviel commence à douter.
 


        MB : "il va te falloir impérativement des vacances"

        JK : "en taule"

        MB : "n importe quoi. Qu est que tas fait de mal. Tu as violé personne. Tu nas rien fait d’illegal au sens de la loi"

        JK : "g fait un max de tunes. C tout"

        MB : jaierai bien aller en taule tous les jours qd je fai de largent legalement"

        JK : "ta gueule"

        MB : "salope"

        JK : "ca va montrer la puissance kerviel"

        MB : "ou l inconscience"

        MB : "garcon simple et discret. Paie pas de mine. Qui fait un max de tune. Et pas considéré à sa juste valeur".

   

    18 janvier, le pot aux roses découvert. 9 heures 14, Kerviel est au fond du seau.


        JK : "ma derniere journee ici".

        MB : "arrête ! c le rebond vers 4180"

        JK : "super"

        JK : "chui mort. Pas dormi. Et toi t as dine avec pedro et manu hier"

        MB : "ui. Dq jsui sorti du taf. Il venait sur les champ. javai besoin de faire un truc avant d’aller dormir. Tu aurai du venir au moins manger un bout"

        JK : "j arrive pas a bouffer"

 
     Problèmes de digestion bien compréhensibles : Kerviel vient de miser 50 milliards d'euros. Et s'apprête à en perdre 10%...


Publié dans Grands fauves

Commenter cet article